Adrien's log

Yet Another Note Pad

Rétroéclairage d’un écran Acer AL2216W

by adrien on 30 octobre 2012

Un soir où j’arrive devant mon MacBook relié à un écran Acer AL2216W (oui, c’est une faute de goût un tel écran avec un Mac …), ce dernier reste noir malgré la diode verte indiquant l’activité de l’écran. L’ordinateur ayant correctement détecté l’écran. Ayant déjà croisé quelques adaptateurs MiniDisplay rencontrant des défauts au niveau de la connexion, j’ai tenté de tripatouiller la fiche. Mais rien de mieux. Mais je finis par remarquer, malgré l’écran noir, une image affichée sur l’écran : l’écran fonctionne mais avec une luminosité extrêmement basse. Le diagnostique fut donc rapide : le rétroéclairage est mort.

Après une brève recherche sur les Internetz, il s’avère que c’est une panne répandue et qui peut se réparer facilement. Dans la plupart des cas, il s’agit tout simplement que certains condensateurs ont rendu l’âme. Un condensateur, c’est un composant tout bête, à deux pattes, ayant pour rôle, en général, de lisser la tension en agissant comme un réservoir (une sorte de batterie). Ce genre de bestiole supporte mal la chaleur, en particulier ceux de piètre qualité choisi par les constructeurs afin de réduire les coûts de fabrication. Il est donc évident que dans un écran plat, ils soient tous entassés et mal ventilés.

N’étant pas sûr que ce soit bien les condos qui soient HS mais ayant un écran inutilisable, je décide de tenter le coup et de démonter l’écran. La suite … Maintenant !

Première étape, le désossage. L’ouverture n’est pas compliqué, on enlève toutes les vis, même celles cachées derrière le pieds (qu’il faudra démonter aussi). Ensuite, c’est une histoire de clips : il faudra passer avec un tournevis entre la partie avant et arrière de l’écran pour les faire sauter. Nul doutes que certains y laisseront la vie durant l’opération de démontage mais peu importe, l’écran tient très bien fermé sans ces clips.

Ah oui, j’oubliais : On fait tout ça avec un écran débranché du secteur et de l’ordinateur hein. Et les condos, ça agit comme des piles, donc même débranché, il reste quand même du courant dans l’écran. On évitera donc de toucher les parties métalliques.

Une fois la coque plastique enlevée, on accède à la structure métallique de l’écran. On y voit une boîte métallique dans laquelle se trouve l’électronique. Il va donc falloir l’ouvrir. Il se peut que la nappe reliant l’électronique aux boutons de façade gène, dans ce cas il suffit de la débrancher délicatement.

vue generale

Vue de l’intérieur de l’écran. Entouré en bleu, les deux composants abimés.

Une fois la coque métallique enlevée, on tombe sur les cartes électroniques. On en aperçoit deux : l’une couleur verte, c’est la carte gérant l’affichage et l’autre, marron jaune blanc (fin l’autre quoi), qui s’occupe de l’alimentation. C’est cette dernière qui pose problème. Dans mon cas, on voit très bien le problème : les deux condensateurs, entourés en bleu sur l’image ci-dessus, sont gonflés. Et un condensateur gonflé est un condensateur HS (voir photo).

condensateur bombe

Un condensateur abimé par le temps et la chaleur

Sur l’ordonnance donc : remplacement des deux condensateurs usés. Pour cela, il va falloir extraire la carte d’alimentation.

C’est pas compliqué, on débranche les 4 connecteurs blancs, bleus, et roses sur le coté gauche, comme sur la photo :

cables acer al2216w

Aide mémoire pour la reconnexion des câbles

Puis, on dévisse les vis maintenant la carte. Enfin, il faut glisser la carte vers la gauche car celle-ci est connecté à la carte gérant l’affichage via un connecteur solide.

Et voilà : vous vous retrouvez avec une carte électronique dans les mains …

Étape suivante : on localise les condensateurs défectueux et leurs connexions sur le « coté pistes » de la plaque (le coté vert avec les soudures). Il va falloir les dessouder. Pour cela, j’ai usé de mon fer à souder (température approximative de 300°C) et de tresse à dessouder. Je ne sais pas si c’est de l’étain qui est utilisé pour la soudure mais en tout cas, ça a bien résisté.

placement des condensateurs hs

En bleu, l’emplacement, au dos de la carte, des condensateurs abimés.

Dans mon cas, les condensateurs qui été abimés étaient des 220µF 25V à 105°C. Ils ont été remplacés par des 75V mais cela ne pose pas de problème tant que la tension du composant de remplacement est supérieure à celle de celui d’origine. Attention, ces condensateurs sont polarisés, c-à-d., qu’ils ont une patte « moins » et une patte « plus ». Mais pas de soucis si vous n’avez pas regardé la polarité avant d’enlever les composants : le sens est imprimé sur la platine elle-même (coté composants).

Une fois les soudures faites, il ne reste plus qu’a remonter l’écran. C’est pas bien compliqué, il suffit de suivre les étapes de montages en sens inverse (no joke !).

Une fois rebranché, l’écran devrait refonctionner correctement. Si ce n’est pas le cas, vérifiez vos soudures et la présences de contact entre les pistes proches de vos soudures (court-circuit). Si cela ne fonctionne toujours pas, il se peut que d’autres condensateurs soient en cause, voir même d’autres composants : sur un post où je suis tombé durant mes recherches (pas de lien, désolé), une personne conseillait de changer tout les condensateurs mais aussi les deux mosfets (ce sont les deux circuits intégrés (ou puces) juste à droite des bobines de cuivres).

Cela fait trois semaines que j’ai fait la manip’, le problème n’est pas revenu. En espérant vous avoir dépanné.

10 thoughts on “Rétroéclairage d’un écran Acer AL2216W

  1. Allan says:

    Merci pour ton aide , je vais pouvoir changer les condo demain ( me manque de l’étain , oui je suis un mauvais futur électronicien ) , par contre sur mon écran , j’en ai trois qui ont gonflés et pas deux ! Foutus dégénérescence programmée ..
    Encore merci pour ton aide , tu m’évite de racheter un autre écran !

  2. adrien says:

    Cool !
    Bon courage pour la réparation.

  3. Pascal says:

    Super cool le tuto avec images !
    On se croirait sur une extension hyper-pro d’iFixit ! 🙂
    Merci beaucoup !!!

    Pascal .

  4. Brad says:

    Ben tu vois Adrien, j’en ai trouvé un à la poubelle l’autre jour, et mêmes symptômes. Alors j’ai cherché et trouvé ton blog.
    Avant de changer l’inverter, les tubes et tout le toutim, j’ai acheté 5 condos, une pompe à dessouder 1er prix et un tube d’étain en 0,5 mm. Je me suis entraîné sur une vieille carte graphique, faut dire que je suis une pince en soudure, sous toutes ses formes 🙂

    Coût total de l’opération: 5€20. Pour avoir un 22′, c’est vraiment pas cher! Il remplace mon 17′ qui venait lui aussi de la déchetterie, en parfait état.

    Merci Adrien pour ce petit tuto!

  5. adrien says:

    Effectivement, on fait difficilement moins cher le 22′ 🙂

    Content d’avoir aidé !

  6. oppermann says:

    bonjour ,
    ayant ce probleme de coupure d ecran ,j’ai donc suivi cet excellent tuto et remplacé ces 3 condenso qui etaient gonflés comme indiqué ,
    le problème reste d actualité car j’ai toujours cette coupure d image au bout de 1ou 2 secondes et un « ZZZZZZZZ » sur un des composants que je n’arrive pas a situer.
    faut il véritablement remplacer ces differents composants ou uniquement la piéce bruyante introuvable?
    merci

  7. adrien says:

    Tu peux aussi tenter de remplacer la carte d’alim entière. Doit sûrement y avoir moyen de trouver ça pour quelques euros sur des sites chinois.
    Ta panne à l’air un peu plus complexe que la mienne : moi j’avais l’image, il me manquait juste le rétroéclairage.

  8. Ttierit says:

    Bonjour.
    Excellent tuto.
    Un grand merci pour ton partage de connaissance. Un moniteur de plus sauvé de la déchetterie et un coup de pied au cul de la dégénérescence programmée.
    Les deux condensateurs remplacés ont relancé la chose.

  9. palou says:

    Merci pour les images et les explications, j’avais déjà changé cinq condensateurs bien gonflés, trois 220yF et deux 1000yF car l’écran s’allumait avec le logo Acer deux secondes, puis hop. Maintenant j’ai un écran bien blanc….sans affichage ; en redémarrant plusieurs fois et en changeant la résolution (j’ai un deuxième écran principal avec l’OSX), j’ai des lignes, des traits, quelques couleurs, that’s all. Ça fait caguer, peut-être une soudure qui a dérapé ? Je ne sais plus. J’y retourne à grands coups de Kontact F2, mais si vous avez une petite idée….

  10. adrien says:

    Salut,
    Cela ne fait pas trop penser à un problème d’alimentation, non ? Je vois pas trop d’où cela pourrait venir. as-tu essayer sur une autre machine ? Les traits que tu décris peuvent faire penser à des artefacts que l’on retrouve sur une carte graphique défectueuse.

    BTW, le mien est de nouveau KO, plus d’affichage et plus de LED de fonctionnement. Il pas dû apprécier le déménagement. En revanche, la panne ne semble pas trop compliqué, je n’y ai pas encore jeté un coup d’oeil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *